accueil

Protégeons la Médecine Hippocratique

Au lieu d'une page contact *, l'Accueil du Cabinet ouvre à partir du funeste 15 septembre 2021
sur cet appel à  protéger la médecine hippocratique .

 

Le Conseil de l'Ordre des médecins, bien aimé et bien nécessaire, aura été à cette date, définitivement rangé au service
d'une médecine technocratique commandée par un gouvernement durant une crise durant laquelle
il n'aura ni protégé la liberté de prescrire, ni la liberté d'expression ni finalement d'exercer le Serment d'Hippocrate.

 

Le Cabinet de Psychiatrie aura donc été fermé, sous le coup d'une infâme (voir définition infâmie **) interdiction d'exercer.
Par une force de raison et historique bien supérieure, il se sera reprofilé au titre de Cabinet de Psychanalyse,
C'est à dire une science de l'Éthique et de la Tradition Hermétique/civilisation préposée à une fonction de
sauvegarde de la médecine hippocratique.

Cette affirmation s'appuie sur une longue suite de travaux, sur une carrière peut-on même trouver,
appréciable à partir du lien que je suggère de l'Éditorial N°11.

Je continue donc en tant que psychanalyste, à promouvoir ce support, la Psychanalyse freudienne, lacanienne et finalement actuelle,
par des consultations, des Pluriels Psychanalytiques, et des productions d'enseignement.

Depuis 1985, que la psychanalyse est garantie par ses analysants,
une force aboutit à servir les usagers de la médecine
au pouvoir de protéger leur médecine hippocratique et ses médecins.

 

 

archive * : cette page de 'contact' avant la catastrophe de la gestion sanitaire du 15 septembre 2021

 

** infâmie : Flétrissure sociale ou légale faite à la réputation de quelqu'un. ( voir la procédure transmise le 31 août 2021 de l'ARS par la CPAM « au 15 septembre 2021, vous serez réputé ne plus avoir le droit d’exercer votre profession. Cela se traduit par une interdiction d’exercice prononcée par le Conseil de l’Ordre des médecins » lequel CDOM en recevra l'ordre/instruction par ladite ARS.